CO-CRÉER LE CHANGEMENT

CO-CRÉER LE CHANGEMENT

Menu

Co-créer le changement

Objectifs de ce projet

  • S’informer pour comprendre
  • Établir des liens et des contacts
  • Partager des idées et des actions


Un nouveau paradigme

La crise actuelle ne se limite pas à une affection respiratoire qui terrorise le monde depuis un an. Elle est un des symptômes des maladies qui affectent la société depuis des décennies, même si nous essayons de les ignorer.

Des crises accompagnent toujours les transformations profondes. Le monde est en train de changer. Un nouveau paradigme va remplacer celui qui règne sur la planète Terre depuis 550 ans, depuis la Renaissance, et qui commence à s’effondrer.


Pourquoi j'ai créé ce site

Je me demandais ces derniers temps comment je pourrais participer à la co-création d’un nouveau monde, dont j’avais défini les caractéristiques dans mon Message du nouvel an.

Selon différentes sources, nous allons connaître bientôt une période d’effondrement du système de société actuel, qui a déjà commencé avec la crise du covid. Ensuite, il y aura une période de transition chaotique, puis enfin une période de renaissance d’un nouveau monde. Cela me parle tout à fait.

Mais, avant d’en arriver là, ou parallèlement, ne faudrait-il pas se demander comment gérer la période d’effondrement et celle de transition ? Si le processus général me semble clair et inévitable, on ne sait pas exactement quand ces différentes phases vont prendre place, et combien de temps chacune d’elles va durer, mais ce sera certainement dans ces prochaines années. On peut se demander aussi ce qui va se passer exactement dans ces différentes phases, et on peut faire diverses hypothèses et prédictions. Il est difficile de savoir si la transition sera paisible ou violente, probablement un mélange, ou une alternance, des deux. Il ne s’agit pas d’être catastrophiste, mais d’être réaliste !


Effondrement et transition

Qu’est-ce qui va s’effondrer ? Et qu’est-ce qui pourrait subsister ? D’après cela, on pourra prévoir ce qui va manquer pendant la période de transition. Pour faire face à cette situation et être capable survivre, il faudra vivre de façon aussi autonome que possible. Et il faudra créer des lieux pour le faire. Dans les pays comme la Thaïlande ou Bali, très touchés par la disparition du tourisme, des infrastructures de tourisme, comme les resorts, pourraient être convertis facilement pour accueillir de nouveaux types de communautés. 


Créer un réseau

Mon idée, depuis hier, est de créer un réseau semblable au réseau de création de communautés que j’avais créé au début des années 2000. C’est un projet qui me plaît et m’inspire. Je me demandais ces derniers jours, en relisant des notes sur la recherche de ma mission de vie, si nous n’aurions pas aussi une mission de crise. Cela expliquerait pourquoi, pendant les périodes de guerre, certaines personnes s’engagent dans la  résistance, et d’autre deviennent infirmiers ou militaires. Et on est bien aujourd’hui dans une sorte de guerre. Une guerre entre ceux qui désirent accueillir et accompagner le nouveau paradigme, mais qui rencontrent encore beaucoup d’opposition, et ceux qui s’efforcent désespérément de maintenir l’ancien paradigme, celui qui leur a donné leur pouvoir, leur fortune, leur statut et leurs privilèges, et qui, pour l’instant, les nourrit encore.


Effondrement du système économique

Qu’est-ce qui va s’effondrer ? D’abord le système économique. On en parle depuis longtemps. Qu’est-ce que cela va signifier ? Au pire, la disparation de l’argent : disparition de l’argent virtuel qui est sur nos comptes en banque, suppression de toutes les rentes, retraites, allocations, subventions… Même si on avait gardé de l’argent sous son matelas, il n’aura plus de valeur. Cela pourrait aussi être une bénédiction, car l’argent est la cause de la plupart des problèmes et des souffrances de nos sociétés. 

Cela ne se fera peut-être pas d’un coup, mais en plusieurs étapes.  Donc on ne pourra plus rien acheter. Il faudrait faire la liste de tout ce qu’on a l’habitude d’acheter, et voir comment on pourra au besoin s’en passer. Y a-t-il lieu de faire des provisions, et pour combien de temps ? Il faudrait en tout cas les faire assez tôt, et avoir un lieu sûr pour les stocker.

Je vous recommande de regarder Cataclysme économique mondial, un bilan de la situation par l'économiste Gaël Giraud.


Quels sont nos besoins ? 

Quels sont nos principaux besoins ? La nourriture, l’eau potable, l’énergie (électricité, gaz, essence, combustible de chauffage), les connexions au téléphone et à l’internet. Les objets usuels qui ont une plus ou moins longue durée de vie, comme les habits, les outils, la vaisselle, les ustensiles de cuisine, la literie… Et les produits de consommation qu’il faut renouveler, comme les médicaments, les cosmétiques, les produits d’entretien.

Il y a des objets durables et d’autres périssables, et certains qu’on peut produire et entretenir soi-même, à condition d’avoir des outils et du matériel, mais aussi des matières premières et des pièces de rechange. Cela me fait penser aux marins du Vendée Globe, qui doivent emporter assez de vivres pour trois mois (mais ils peuvent pêcher) et être capables de réparer les avaries de leur bateau. 


Nos capacités et nos talents

Dans les petites communautés, les capacités et les talents de chacun permettent déjà un grand degré d’autonomie. C’est pourquoi il faut faire la liste de nos capacités et talents. Et si nous avons des talents cachés, c’est le moment de les faire renaître…

 

Pierre Wittmann, Journal, 7 février 2021

Accueillir le changement

Le monde ne sera plus jamais comme avant

Une chose est certaine, notre société ne sera plus jamais comme avant. Ce ne serait d’ailleurs pas souhaitable. La crise de 2020 a ouvert les yeux à beaucoup d’entre nous.

Qui peut encore, en toute conscience, cautionner une société qui soutient la destruction de la nature, l’épuisement des ressources, la pollution de l’environnement, la dégradation de la santé, et l’appauvrissement de la majorité de la population au profit d’une poignée de milliardaires et de multinationales qui voudraient diriger le monde ?


Réparer ou changer le monde ?

Si je parle de co-créer un changement, c’est parce que je ne crois pas qu’on puisse réparer le monde actuel, comme le proposent beaucoup de ceux qui s’opposent au système existant. Il est irréparable, car les valeurs sur lesquelles il est fondé, à tous les niveaux, ne sont plus valables.

Je vous conseille de regarder le film documentaire de Jeff Gibs et Michael Moore, Planet of the Humans, sur l’énergie verte. Elle devrait soi-disant sauver le monde, mais elle me semble plutôt le détruire encore davantage, tout en continuant à enrichir les grosses compagnies qui participent à ces projets. C’est effrayant, et on comprend que les choses doivent vraiment changer de façon profonde et complète, parce que le fonctionnement de nos sociétés n’est plus soutenable.


Accueillir le changement

Le changement est une des caractéristiques du monde phénoménal. Tout ce qui apparaît existe pendant une certaine période avant de disparaître : c’est une des lois de la nature.

Le nouveau paradigme fait partie du plan divin, comme en ont fait partie tous les paradigmes du passé.

Ce que nous devons co-créer aujourd’hui, en tant qu’êtres humains, ce sont les conditions favorables pour accueillir le changement. Il faut nous préparer, et préparer le monde, à l’arrivée du nouveau paradigme, et comprendre ce qu’il sera. 

Pour y parvenir, le plus important est d’élever notre Niveau de conscience, afin d’élever celui de notre entourage et, en conséquence, celui de l’humanité.

 

Nous unir pour accompagner le changement

L’objectif de ce site est de nous aider à comprendre ce qui nous arrive, à nous préparer à traverser le mieux possible les transformations qui nous attendent, et, ensemble, à co-créer le changement qui donnera naissance à un nouveau monde.

Il ne s’agit pas de critiquer, de juger ou de condamner ceux qui sont aujourd’hui sur le devant de la scène, et font sans doute des erreurs. Car, dans notre niveau de conscience actuel, nous faisons tous des erreurs.

Et, d’une manière ou d’une autre, nous sommes tous responsables de ce qui nous arrive, par le simple fait que nous vivons sur cette planète, et que nous sommes des consommateurs. 

Le but de ce projet est de nous unir pour accompagner le changement dans la paix, la bienveillance, la solidarité et la non-violence.

Il n'est pas nécessaire de détruire le monde actuel, il va disparaître de lui même. Comme lorsqu'on ouvre les volets pour laisser rentrer la lumière dans une chambre obscure, l'ombre disparaît d'elle même, il n'est pas nécessaire de la détruire.

 

Agir sans tarder

Si nous avons été, par notre négligence et notre insouciance, capables de détériorer de façon aussi dramatique le monde dans lequel nous vivons, notre sagesse et notre diligence nous permettront de construire le monde auquel nous aspirons. Mais ce ne sera pas facile, et il faut s’y mettre sans tarder.

La création de ce site date de quelques jours, mais les idées qui l’inspirent me préoccupent depuis plus de vingt ans. Grâce à votre participation, elles vont pouvoir mûrir et évoluer dans les semaines et les mois qui viennent. Et la forme de ce site changera certainement.

Co-créer un nouveau monde

Un nouveau monde où :

La vérité remplace les mensonges
La confiance remplace la peur
L’abondance remplace le manque
La bienveillance remplace la malveillance
La générosité remplace l’avidité
La sagesse remplace la confusion 
La gratitude remplace l’hostilité
L’émerveillement remplace l’indignation
La transparence remplace les complots
La liberté remplace la servitude
La joie remplace le stress

C’est ce que je suggérais dans mon message de nouvel an, en décembre 2020.

Aujourd’hui, je vous propose de passer à la pratique.

 

Trouver votre vérité

Comme je ne prétends pas détenir la vérité, ce que je voudrais, c’est vous inspirer à trouver votre vérité.

Le nouveau monde auquel j’aspire sera un monde où il n’y aura plus d’autorité, de pouvoir, de hiérarchie qui imposeront leur vérité aux gens. Chacun sera libre d’avoir ses idées, ses opinions, et pourra les exprimer et les partager sans crainte. 

Il ne s’agira plus d’imposer, de manipuler ou d’enseigner, mais simplement d’inspirer, et chacun suivra son intuition pour trouver ce qui est juste et vrai pour lui.

 

Inspiration

Le but de ce site est de partager des idées, des observations, des visions qui ont inspiré ma vie… et les réflexions qu’elles ont suscitées. Son propos est de réjouir le cœur… pas de nourrir le mental ; d’inciter à regarder, écouter, comprendre, sentir… pas de réagir, analyser, juger, argumenter ; d’inspirer, pas de convaincre ; mais aussi, parfois, de surprendre ou provoquer, afin que chacun s’interroge et trouve sa propre vérité. 

Si ces idées résonnent en vous, laissez-vous submerger par leur frémissement, afin qu’elles illuminent votre quotidien. Et partagez votre enthousiasme avec votre entourage, car l’inspiration est contagieuse.

 

Niveau de conscience 

Notre perception dépend de notre niveau de conscience, et la richesse de notre inspiration transforme notre vision du monde. Il n’est pas nécessaire d’être un peintre ou un écrivain pour inspirer autrui, car l’art suprême est la vie : l’amour de la vie. 

Les êtres qui vivent dans un haut niveau de conscience sont une inspiration constante pour leur entourage, même s’ils ne font rien et ne disent rien, simplement par leur présence. 

Cultivons cette présence, trouvons sans cesse l’inspiration de nous y maintenir ; c’est le meilleur service que nous puissions rendre à nos semblables… et au monde.

 

Lectures complémentaires

Quelle vérité croire ? 

Niveaux de conscience

Transparence

Cinq piliers

Cette démarche de co-création repose sur cinq piliers :

Se poser les bonnes questions

S’informer pour comprendre

Communiquer pour créer des liens

Former des groupes et des réseaux

Actions individuelles et collectives

 

Les fondations

Ces piliers se fondent sur des idées du Guide du bonheur pour le troisième millénaire
Je les ai écrites il y a vingt ans, mais elles sont toujours d’actualité :

Un nouveau monde

Les maladies de la société

Crises et transformations

Le nouveau paradigme

Que faire ?

Quelle vérité croire ?

Les preuves


Les illustrations de ce site sont des peintures de Pierre Wittmann.

Site créé par Pierre Wittmann